La première interview avec Olivier Keller

C’est avec plaisir que nous vous présentons une de nos interviews avec des athlètes, cette fois-ci avec l’ancien joueur de hockey sur glace et champion suisse, Olivier Keller de Romondie.

Olivier Keller a joué ses premiers matchs en ligue nationale B lors de la saison 1990/91 avec son club d’origine, le Genève-Servette HC. Après deux autres saisons en ligue nationale B, sous le maillot du HC Lausanne, il est passé en 1993 à Fribourg Gottéron en ligue nationale A, la plus renommée en Suisse. Après six ans à Fribourg, Olivier Keller a signé en 1999 son contrat professionnel avec le HC Lugano, avec lequel il a remporté son premier et unique titre de champion suisse lors de la saison 1993/94.

Après six autres années à Lugano et une année au EHC Basel, Olivier Keller est retourné dans le club de sa ville natale, le Genève-Servette HC, pour deux ans, avant son dernier engagement au HC Lausanne en National League B. Olivier Keller a raccroché ses patins pour de bon après la saison 2010-2011.

Entre 1997 et 2006, il a joué un total de 135 matchs pour l’équipe nationale suisse. Il a participé à un championnat du monde en ligue B et à sept championnats du monde en ligue A. Il a également participé aux jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et à ceux de 2006 à Turin.

BergBlüten : Olivier Keller, quelle est la raison de votre consommation des huiles au CBD de BergBlüten ?

Olivier Keller : Je prends les produits au CBD depuis un certain temps maintenant. Malheureusement, je n’ai pas encore trouvé d’huile au CBD biologique sans pesticides d’origine suisse. L’huile au CBD de BergBlüten est le produit qui enfin répond également à mes exigences éthiques.

BergBlüten : Quand prenez-vous de l’huile au CBD ? Comment trouvez-vous le bon dosage ?

Olivier Keller : J’utilise le ZUYA HERO un jour après un effort sportif, cinq gouttes le matin et cinq gouttes le soir. Ce dosage correspond à mes caractéristiques physiques : Je mesure 1,88 m et je pèse environ 95 kg.
En outre, je consomme la BergBlüten Ursprung lorsque je me sens agité ou stressé. J’en prends cinq gouttes une fois.

BergBlüten : Quelle est la valeur ajoutée de la consommation de ZUYA Hero et de BergBlüten Ursprung ?

Olivier Keller : La ZUYA HERO réduit mes douleurs musculaires. Jusqu’à présent, je n’avais pas consommé d’huile ayant un effet aussi positif sur les muscles endoloris. Je peux le dire ouvertement et honnêtement.
Les effets de la BergBlüten Ursprung sont complètement différents : Cette huile au CBD me permet de mieux gérer les situations stressantes, ce qui se traduit souvent par des décisions plus réfléchies et donc meilleures.

BergBlüten : Quel conseil aimeriez-vous donner aux autres consommateurs de BergBlüten ?

Olivier Keller : La dose à consommer varie d’une personne à l’autre. Il convient donc de s’informer afin d’optimiser la dose et de bénéficier ainsi du plus grand effet possible.

BergBlüten : CBD – médicament ou pas médicament ?

Olivier Keller : Ce n’est certainement pas une drogue. Jusqu’à présent, je n’ai pas encore vu des éléphants roses dansants après avoir consommé de la CBD. Je suis un athlète encore très actif et je me suis toujours tenu à la médecine naturelle. La seule drogue que j’aie connue était les endorphines.

La seconde interview : Olivier Keller nous parle de Zuya Zero

 

Olivier nous a reçu au sein de l’entreprise familiale à Genève, l’Hôtel & Résidence Mon Repos Genève depuis 1928. Il gère l’affaire familiale avec sa sœur, ils sont la quatrième génération d’hôteliers.
Après un premier entretien, nous retrouvons Olivier pour une interview très intéressante sur son ressenti concernant les effets de notre huile de la gamme Zuya destinée aux sportifs d’élite sans THC. Cette huile a été élaborée avec objectif de respecter les règles anti-dopage auxquelles sont soumis les sportifs professionnels.
Il y a quelques jours, Olivier, adepte des sports aquatiques tels que surf, planche à voile et Wind-foil, a utilisé l’huile Zuya Zero après une séance de 4h de Wind-foil.

BergBlüten : Qu’est-il passé dans la tête d’Olivier pour aller faire plusieurs heures de Wind-Foil en plein mois de mars ?

Olivier Keller : Le vent, les vagues et surtout le « fun » !
Après cette session de sensations fortes, j’ai à ressenti des douleurs aux avant-bras et dans le dos, une fatigue, une tension musculaire, des crampes. La pratique de ce sport dans des conditions extrêmes dans l’eau à 5 °C demande beaucoup d’énergie et c’est la raison pour laquelle en rentrant j’ai pris 5 gouttes de Zero. Après 3 heures environ, j’ai commencé à ressentir une nette amélioration et une détente musculaire dans les avant-bras et le dos.

BergBlüten : Comment décrirais-tu cette sensation ?

Olivier Keller : Je sentais mes muscles se détendre, tirer de moins en moins et presque ne plus ressentir de tension musculaire.

BergBlüten : Le lendemain, comment te sentais-tu ?

Olivier Keller : Je dois avouer que juste avant d’aller dormir, j’ai repris quelques gouttes car j’avais cette douleur fantôme contre laquelle rien n’est efficace. Je me suis dit que demain allait être difficile mais, au contraire, j’étais même d’attaque pour une nouvelle séance de sport. Les douleurs de la veille avaient quasiment disparu. Bien entendu je ressentais les efforts de la veille, mais j’ai passé une bonne nuit avec un sommeil régénérateur et mon corps était opérationnel.